Pour qui?

La psychomotricité: ça s'adresse à qui?

psychomotricité

  • Le bébé: en l'aidant à se développer sur les plans moteur, psychologique et social.

Indications: troubles du lien enfant-parent, handicap, retard de développement, traumatisme de la naissance et prématurité, dysfonctionnement (relationnel, tonique ou sensoriel).
 

  • L'enfant: en l'accompagnant dans son développement global grâce à l'enrichissement de ses capacités d'expression et de communication.

Indications: retard de développement, difficultés dans l'organisation spatiale et/ou temporelle, troubles du tonus, troubles des apprentissages, difficultés d'attention et/ou de concentration, troubles du comportement et/ou de la personnalité, inhibition, hyperactivité, TED, handicap, maladresses motrices (fines et/ou globales).

 

  • L'adolescent: en favorisant l'acceptation des changements qu'il vit dans son corps et dans sa tête.

Indications: troubles alimentaires, troubles du comportement, troubles de la personnalité, handicap, dépression, troubles de l'image du corps.

 

  • L'adulte: en le soutenant dans ses difficultés passagères ou dans son handicap.

Indications: stress, dépression, angoisse, troubles alimentaires, troubles instrumentaux, troubles somatiques, handicap, maladies, syndrome post-traumatique, trouble de la personnalité, troubles addictifs.

 

  • La femme enceinte: en l'aidant à mieux vivre les bouleversements psychologiques et corporels de la grossesse.

Indications: stress, anxiété, somatisation, préparation à l'accouchement.

 

  • La personne âgée: en l'accompagnant dans son vieillissement.

Indications: perte d'autonomie, syndrome post-chute, troubles de l'équilibre, troubles de la mémoire, démence, troubles neurologiques, polyhandicap, dépression.